Dans le monde de l'intelligence artificielle, du machine learning et du deep learning, c'est une guerre qui ne fait que débuter. Après que Nvidia a dévoilé sa nouvelle architecture GPU baptisée Volta le mois dernier, AMD a répliqué en annonçant Vega 2.0, un processeur graphique capable de rivaliser avec son concurrent en termes de performances.

C'était il y a à peine un mois. Nvidia n'était pas peu fier de présenter sa nouvelle architecture GPU lors de sa conférence annuelle à San José (Silicon Valley). Jen-Hsun Huang, le CEO du fabricant de cartes grahiques, annonçait même : "Nous devons trouver une solution viable pour dépasser la loi de Moore". Oubliées les architectures Pascal et Maxwell, place était alors faite à Volta.

Volta, 815mm2 pour 21,1 milliards de transistors

Le nouveau processeur graphique était aussi sensé mettre un coup au GPU Vega d'AMD. Des performances et des fonctionnalités hors normes embarquées sur la puce graphique Tesla V100 et réservées en priorité aux professionnels, avant une disponibilité « grand public » courant de l'année 2018. 21 milliards de transistors et 5 120 cœurs CUDA tournant à une vitesse d'horloge de 1,455 GHz, tels étaient les chiffres prometteurs annoncés par Nvidia quand, à titre de comparaison, sa précédente puce Tesla P100 à 14 nm et son GPU phare de la série Pascal comprend elle 3 840 cœurs CUDA et 15 milliards de transistors.

Nvidia a décidé de lancer un nouveau GPU baptisé Volta. (Nvidia)

Fonctionnant avec une puce principale baptisée GV100 et gravée en 12 nm, Volta avait par conséquent réussi à éclipser le GPU Vega de son concurrent AMD. C'était bien sûr sans compter sur les nouveaux effets d'annonce de l'autre constructeur, bien décidé à reprendre la main sur ce terrain extrêmement convoité.

AMD réplique avec Vega 2.0

Quelques jours plus tard, AMD a donc sorti de sa poche la seconde génération de processeurs Vega. Du moins, dévoilé quelques premières informations de nature à aiguiser la curiosité. Du processeur graphique gravé en 14nm+ avant un passage en 7nm pour les versions ultérieures. Vega 2.0 , c'est surtout une mémoire doublée par rapport au Vega Frontier Edition (64 Go contre 32) et forcément une amélioration du calcul à haute performance, là encore pour les logiciels les plus gourmands ou pour le domaine de l'intelligence artificielle.

L'architecture Vega d'AMD s'apprête déjà à laisser place à Vega 2.0. (AMD)

Dans cette course effrénée au GPU le plus puissant et le plus performant, il faudra néanmoins encore patienter quelques mois avant de pouvoir compter les points et séparer les deux mastodontes américains. Si le GPU Volta est en effet annoncé pour le grand public courant 2018, Vega 2.0 devrait le devancer pour seulement quelques semaines. Il sera alors temps de les mettre tous les deux au banc d'essai.


blog comments powered by Disqus