Après Google Home et Echo d'Amazon qui n'ont toutefois pas encore envahi le marché français, Orange a dévoilé Djingo lors du show Hello tenu en avril dernier. Cet assistant personnel devrait atterrir dans les foyers français dès 2018.

Google et Amazon n'ont qu'à bien se tenir. Du moins en France ! En vogue aux Etats-Unis, les assistants personnels Google Home et Echo n'ont pas encore conquis le marché tricolore qu'un autre opérateur historique s'apprête à leur griller la politesse dès 2018. En avril dernier, Orange a en effet dévoilé son assistant personnel dédié à la domotique, baptisé Djingo, lors du show Hello.

Djingo, un assistant personnel classique

Au contraire des deux premiers, que vous pouvez bien évidemment vous procurer même s'ils ne sont pas commercialisés dans l'Hexagone, Djingo se veut totalement francophone et comprendra donc les requêtes en français. Destiné aux abonnés de la marque et s'appuyant sur le Machine Learning, l'assistant personnel est une véritable intelligence artificielle qui apprend de ses utilisateurs. Djingo pourra aussi bien être contrôlé par la voix de son « maître » que par une télécommande ou via des applications pour smartphone.

Djingo peut être commandé par la voix, la télécommande Orange ou via application sur smartphone. (DR)

Une intelligence artificielle développée avec Deutsche Telekom

Quoi qu'il en soit, Stéphane Richard, le grand manitou d'Orange, s'est voulu confiant lors de la présentation du speaker à la presse. "Nous avons noué un partenariat stratégique avec Deutsche Telekom pour le développement de cette intelligence artificielle et de son speaker, a-t-il précisé. Djingo sera doté d'une interface ouverte, compatible avec les systèmes des géants américains comme IBM ou Microsoft."

Stéphane Richard, le PDG d'Orange, lors de la présentation de Djingo, l'assistant personnel d'Orange.

Pour rivaliser à l'avenir sur un marché hautement concurrentiel, Orange va devoir désormais s'attacher à décrocher de nouvelles collaborations, à l'instar de celle nouée avec Frichti pour la vente de plats à emporter. Des entreprises comme Uber, Drivy ou Airbnb semblent ainsi autant de pistes à explorer pour étendre le champ d'action de son nouveau-né et lui permettre de grandir sereinement.


blog comments powered by Disqus