De l'Intelligence Artificielle et des algorithmes à toutes les sauces ! Du 24 au 26 mai dernier, le salon Viva Technology, VivaTech pour les initiés, a attiré une foule avide de nouveautés et de technologies. City.forecasting.ai s'y était rendu pour la journée grand public et vous raconte son expérience.

Une journée placée sous le signe du futur avec, comme élément central, l'Intelligence Artificielle ! Le salon Viva Technology était présent au Hall 1 du Parc des expositions de la Porte de Versailles pour la troisième année consécutive. Du 24 au 26 mai dernier. Trois jours, dont les deux premiers exclusivement consacrés aux professionnels et un dernier pour faire venir le grand public dans une quête de vulgarisation de ces technologies qualifiées, parfois à tort, de disruptives. En termes d'affluence, cet événement "futuriste" a été un véritable succès.

Emmanuel Macron, Mark Zuckerberg et... Des bots

Il faut dire que les organisateurs avaient mis les petits plats dans les grands pour attirer le chaland. Mark Zuckerberg, rien que ça, pour l'ouverture du salon après le passage du président de la République française Emmanuel Macron (en compagnie de Paul Kagamé, son homologue rwandais) ! Le chef de l'Etat encore et toujours là dès qu'il s'agit de parler nouvelles technologies et Intelligence Artificielle après son discours pendant la journée AI for Humanity. Le papa de Facebook a lui annoncé sa présence dans la dernière ligne droite, quelques semaines après son audition devant le congrès américain. Le natif de l'état de New York n'a cependant pas dû se sentir seul avec les présences non moins attirantes de Satya Nadella, PDG de Microsoft, d'Eric Schmidt, boss d'Alphabet, ou de Dara Khosrowshahi, CEO d'Uber, pour tout geek qui se respecte.

Avouons-le tout de suite, ce salon nous a laissé un petit goût d'inachevé. La journée ouverte au grand public ne revêtait pas forcément le même intérêt que les deux premières réservées aux professionnels. Certains d'entre eux avaient même carrément déserté leur stand le dernier jour, pensant à tort ou à raison que le business n'était plus à faire. Le public a tout de même été au rendez-vous de l'événement dès les premières heures pour apercevoir quelques nouveautés. Rien de révolutionnaire non plus et c'était là aussi une petite déception. En termes d'Intelligence Artificielle, l'étonnement a cédé sa place à la réflexion. Rares sont aujourd'hui les personnes qui n'ont jamais entendu parlé d'IA ou d'algorithmes de prédiction. Difficile par conséquent de surprendre tant les informations fleurissent sur le sujet dans les médias ou sur les réseaux sociaux.

GAFAM, grands comptes et startups au rendez-vous de VivaTech

En revanche, city.forecasting.ai a également fait de belles rencontres lors de cet événement annuel. Et l'on ne parle pas de Pepper, le robot humanoïde développé par SoftBank Robotics et apparemment sommé d'accueillir toute personne qui se présenterait à l'entrée de VivaTech. Une petite démo sympathique mais limitée qui nous aura tout au plus fait sourire. Non, quand nous parlons de belles rencontres professionnelles, nous pensons d'abord à ces nombreuses startups qui proposent de nouveaux services grâce aux algorithmes de prédiction qu'elles développent souvent en leur sein.

Pop.Up, le concept de voiture volante présenté par Airbus et Audi lors du salon VivaTech. (City.forecasting.ai)

Articulé autour des grands comptes comme la RATP, Engie, Thales ou encore des incontournables GAFAM et de certaines régions de France ou d'ailleurs (l'Afrique disposait aussi d'une belle visibilité avec le stand AfricaTech) qui soutiennent financièrement de telles initiatives, le salon Viva Technology, qui a pour vocation d'installer un CES-like dans une grande capitale européenne, ce n'était donc pas seulement Pop.Up, le prototype de voiture volante conjointement imaginé par Airbus et Audi, ou le Sea Bubble, actuellement testé sur la Seine comme taxi. Si ces derniers ont naturellement marqué les esprits du public, ce salon parisien était aussi une belle opportunité d'en savoir plus sur certains produits innovants développés par de plus petites entreprises.

Faciligo, Bonanza, la prédiction pour faciliter la vie

Avec plus de 5 000 startups dispersées aux quatre coins du salon, il serait vain d'en faire le tour. City.forecasting.ai en a néanmoins apprécié quelques-unes qui méritent que l'on s'y attardent un peu. C'est le cas par exemple pour Faciligo, un réseau social d'entraide entre voyageurs dans les transports. Faciligo permet, non seulement, de réaliser des économies mais aussi et surtout de trouver un covoyageur, essentiel par exemple pour toute personne en situation de handicap. Bonanza est une autre société créée initialement par un étudiant pour la recherche de stage et d'alternance. Vous postez votre CV, vous indiquez vos souhaits et un algorithme de prédiction, comme pour Faciligo, fait le reste et vous met en relation avec des entreprises qui cherchent des profils comme le vôtre.

La prédiction est aussi le domaine d'Amiral Technologies représentée par Katia Hilal. Amiral Technologies éditent des solutions de maintenance prédictive avec l'objectif de générer des alertes de maintenance pertinentes quand le matériel est défectueux, vieux ou simplement en fin de vie. Une industrie avec zéro défaut et zéro panne, voilà le créneau d'Amiral Technologies. Connaissiez-vous aussi TravelCar ? Une plateforme d'autopartage entre voyageurs pour celles et ceux qui souhaitent louer leur véhicule pendant qu'ils partent en vacances. Outre la location de voitures entre particuliers, TravelCar offre maintenant de nouveaux services pour trouver des places de parking, gratuites ou payantes selon votre souhait, au moment du grand départ.

La culture se met aussi à l'IA

Au rayon culturel, nous avons pu découvrir Ask Mona. Une intelligence artificielle avec laquelle vous pouvez par exemple converser sur Facebook Messenger. En fonction de vos envies, celle-ci vous proposera diverses sorties (gratuites, payantes, concerts, expositions, musées...). Enfin, pour parler d'un poids lourd, Microsoft AI a impressionné son monde en termes de reconnaissance faciale. A la simple vue de votre visage, leur Intelligence Artificielle peut déterminer votre âge, votre sexe ou encore vos émotions. Impressionnante ou inquiétante, l'Intelligence Artificielle était en tout cas dans chaque recoin du salon, que ce soit pour les transports, la santé, la finance ou encore la production vidéo. Mark Zuckerberg et les autres déjà repartis pour d'autres aventures, l'IA était en fait la véritable star de ce salon.


blog comments powered by Disqus